Le point URSSAF : la déclaration annuelle de revenus, le bug de l’été, 18 juillet 2020

une communication de La Charte, 17 juillet 2020

La déclaration annuelle de revenus artistiques est disponible depuis trois semaines dans vos espaces sur le site Artistes-auteurs Urssaf. Trois semaines de difficultés et de bugs à la chaîne.
Malgré la remontée à l’Urssaf, de tous les dysfonctionnements répertoriés grâce à vos nombreux témoignages, malgré la demande de prolongation de la date limite fixée au 31 juillet, la situation n’évolue guère.

Le pas à pas de l’Urssaf

Si vous avez la chance de pouvoir accéder à votre espace personnel et d’y trouver la déclaration tant convoitée, vous êtes invité·e à lire le « Mode opératoire d’aide à la déclaration de revenus artistiques des artistes-auteurs » rédigé par l’Urssaf.

Rappel du programme des réjouissances

La déclaration en ligne est censée être pré-remplie : si vous êtes au précompte, tous les diffuseurs pour lesquels vous avez travaillé en 2019 et qui ont reversé les cotisations sociales doivent figurer sur votre déclaration.
Il est impératif de vérifier que tous les diffuseurs sont bien inscrits sur votre déclaration, de vérifier les chiffres et de les corriger si erreur. Soyez vigilant·e, l’enjeu de cette déclaration est l’ouverture de vos droits sociaux (retraite, sécurité sociale, indemnités journalières).
Vous êtes également censé·e pouvoir compléter votre déclaration en y ajoutant les diffuseurs manquants.
Vous pouvez réclamer la déclaration papier si l’accès en ligne est impossible et/ou si le cumul des bugs vous rend nostalgique de l’époque papier/bic : son envoi ne peut être refusé.

À noter : la date limite reste officiellement le 31 juillet. Officieusement, l’Urssaf sera tolérante, consciente que la bonne volonté des artistes-auteur·rices est mise à l’épreuve par leur système technique et informatique.

ATTENTION ! Certain·es d’entre vous, on reçu via Twitter un message stipulant que la date limite était repoussée au 1er septembre : après vérification auprès de l’Urssaf-Limousin, il s’avère que cette information est fausse et non officielle au moment où nous vous écrivons. Bien sûr, nous continuons à demander que le 1er septembre soit officiellement validé comme date butoir.

De nombreux bugs ont été répertoriés… cela, pour vous signifier que vous n’êtes pas seul·e à rencontrer l’un de ces problèmes (ou plusieurs, question de karma).

Service après-vente

En résumé, la déclaration en ligne devait vous simplifier la vie au lieu d’assombrir votre été. Mais restons optimistes : le soleil va revenir et l’Urssaf se réveiller, lassée de recevoir nos compilations estivales intitulées « Vos dysfonctionnements sont un régal ! »
Si vous voulez vous aussi participer à la prochaine compilation, n’hésitez pas à nous envoyer votre témoignage.
Si vous n’avez toujours pas reçu la lettre contenant le code d’activation, écrivez-nous et mentionnez les informations suivantes : nom, prénom, pseudo, adresse postale, email, téléphone, numéro de sécurité sociale, numéro de SIRET si vous en avez un, ex numéro Agessa.
Ces données permettent à l’Urssaf de vous trouver et de résoudre le problème (ou d’essayer…).

2 thoughts on “Le point URSSAF : la déclaration annuelle de revenus, le bug de l’été, 18 juillet 2020”

  1. Voilà. Nous sommes fin septembre. J’ai passé des jours en août à essayer de saisir sir mon compte Urssaf (après avoir réclamé qu’on reconnaisse mon existence, alors que je suis active depuis 20 ans…. passons, merci la non-liaison avec l’Agessa). bug sur bug, 10 tentatives, 10 messages d’erreur du site (« problème technique »… what?). Bref, un gentil préposé, au téléphone, me fait envoyer la déclaration papier. Je l’envoie (courriel + poste). Rien. J’envoie par courriel et poste tous les justificatifs que j’ai. Bon, pas de réaction (« accusé de réception », expression inconnue à l’Urssaf ?). Et voilà que je reçois une demande de justificatifs d’un « gestionnaire de recouvrement », d’une absolue confusion, qui me renvoie pour messagerie au portail… des employeurs.
    Je n’ai plus de mots pour qualifier cette catastrophe.
    Et dans tout ça, j’ai vraiment besoin de mes droits pour ma santé…
    Merci de me contacter pour que je participe à la prochaine manif prévue…

    1. Hélas, trop nombreux sont les auteurs et les autrices qui sont confrontés aux incohérences de l’Urssaf. Ce qui n’a certes rien d’une consolation, mais finira peut-être par persuader cette institution qu’elle doit s’appuyer sur des personnes compétentes.
      Nous vous rappelons que nous sommes une association d’auteurs spécifique à l’Occitanie. Aussi, si vous souhaitez vous joindre à des manifestations, également faire part de votre mauvaise expérience, nous vous conseillons d’adhérer à la Ligue des auteurs professionnels https://ligue.auteurs.pro. Cette association tente de faire bouger les lignes… et a une bonne chance d’y parvenir étant donné le nombre de ses adhérents.
      Bon courage à vous… Avec nos cordiales salutations.
      l’équipe ADA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.