Autoédition

Pour ceux qui souhaitent se lancer dans l’auto-édition de leurs livres, mais qui n’ont pas envie de passer par les plates-formes d’Amazon CreateSpace — préférable — ou Kindle Direct Publishing, il en existe d’autres.


ActuaLitté mentionne Librinova, qui paraît assez intéressante pour les services qu’elle rend, et qui donnerait accès à la plus vaste diffusion de tout le marché (90 sites libraires), mais pas sans contrepartie (bien lire les CGV). À noter leur partenariat avec certains éditeurs, comme Fleuve Éditions.
Il y a aussi Kobo Writing Life (mais on peut ne pas avoir envie non plus de dépendre d’une structure FNAC)
Google Play (même remarque), et il semble que ce ne soit pas simple du tout, et qu’en plus Google ose mettre 20 % du contenu de votre livre en libre-accès. Par ailleurs, LiberIo qui permettait de concevoir ses livres semble avoir fermé.
Books on Demand (BoD) est l’une des plus connues. Page “Editer un livre” ici.
Bookelis bénéficie pour sa distribution de Hachette Livre, ce qui est évidemment très intéressant

 Il existe un nombre incalculable de blogs sur les meilleures façons de procéder.

Illustration : Capture d’écran Librinova.

La Source intérieure, de Michel Théron

La Source intérieure (nouvelle édition enrichie), spiritualité, édition BoD, novembre 2017
avec une préface d’André Gounelle

“La source ne se trouve pas ailleurs mais en nous. Le pèlerin de l’intériorité vit la religion comme lecture de soi et recueillement en soi, et non comme asservissement ou sujétion à une communauté ou à des autorités. Il chemine, cherchant inlassablement à travers les mots la parole, source de vie ou vie à sa source…

Ce livre m’a charmé et enrichi, il a stimulé ma réflexion et ma méditation. Le souci de la beauté l’anime autant que celui de la vérité. Je suis sensible à son étonnant mélange de sérieux et d’humour, de profondeur et de jeu, de bienveillance et de polémique. Je lui en ai une très grande reconnaissance, une reconnaissance que, je le pense et l’espère, éprouveront tous les lecteurs de ces pages d’une qualité exceptionnelle.”

André Gounelle