Auteurs : en cas de coup dur

Lionel Evrard, membre suppléant de la commission des Affaires sociales du RAAP, communique :

« En cas de coup dur, la commission des Affaires sociales du RAAP peut vous aider financièrement à passer les caps difficiles Ce n’est sans doute pas suffisamment connu des artistes-auteurs eux-mêmes : il existe au RAAP (comme dans les deux autres caisses chapeautées par l’IRCEC : RACD et RACL) un important fonds de secours destiné à les aider à surmonter les difficultés financières qu’ils pourraient rencontrer tout au long de leur carrière, et même après.

Il faut être ou avoir été adhérent du RAAP pour pouvoir en bénéficier. Les aides ponctuelles accordées par ce fonds de secours s’adressent aussi bien aux actifs qu’aux retraités ou aux ayants droit bénéficiant d’une pension de réversion.

Pour quels motifs ? Ils peuvent être de tout ordre (s’ils sont en rapport, pour les actifs, avec leur activité professionnelle) : pertes financières rendant problématique le paiement des charges courantes (dont les cotisations sociales) ; difficultés personnelles mettant en péril l’activité professionnelle (maladie, dépression, divorce, etc.) ; difficultés à assurer les dépenses essentielles pour les retraités aux faibles revenus (soins dentaires ou d’optique, retards de loyer, etc.)

Qui décide ? Les administrateurs et administratrices élus au CA, membres de la commission des Affaires sociales, sur dossiers présentés par l’assistante de service social à l’IRCEC. Cette dernière (de même que tous les membres de la commission) est astreinte à la plus stricte confidentialité. Vous avez donc l’assurance que votre situation sera examinée avec bienveillance par ceux des vôtres que vous avez élus et qu’aucune information personnelle ne sera divulguée. La commission se réunit plusieurs fois par an. (En novembre 2017, 102 dossiers avaient été examinés au cours des treize mois précédents et 87 avaient reçu un agrément.

Comment procéder ? Un formulaire est téléchargeable en ligne dans votre espace privé adhérent (Mes documents > Demande d’aide sociale IRCEC). Il est à renvoyer complété et signé, avec les pièces justificatives demandées, par courrier ou par mail (actionsociale@ircec.fr). L’assistante de service social à l’IRCEC peut vous aider à monter votre dossier et vous venir en aide dans toutes vos démarches à caractère social et administratif.
Renseignements : Valérie Hardé, 01 80 50 18 88.

Le fonds de secours géré par la commission des Affaires sociales du RAAP n’est pas une aumône, et c’est sans gêne ni hésitation qu’il faut y avoir recours en cas de besoin. Cet argent est celui des artistes-auteurs ayant cotisé à l’IRCEC/RAAP, et la solidarité qui peut s’exercer à votre avantage est celle de vos pairs. »

 

À noter, pour les auteurs non adhérents du RAAP qu’il existe une commission « action sociale » à la SGDL, que l’on peut contacter pour obtenir une aide d’urgence. C’est ici
L’assistante sociale de la SGDL, Catherine Plantec, vous aidera aussi dans vos démarches administratives et sociales liées à votre condition d’auteur (Agessa, retraite, RSA, aide au logement…) C’est elle qui instruit et présente la demande d’aide d’urgence à la commission des affaires sociales. Cliquez ici
Enfin, pour ceux qui sont affiliés (et non simples assujettis), on trouve aussi à l’Agessa une commission d’action sociale. Il y a possibilité de reprise de tout ou partie des cotisations dues quand vous éprouvez de graves difficultés. Vous pourrez être exonéré de tout ou partie de vos cotisations, à l’exclusion de la CSG et de la CRDS. Cliquez ici

Une communication de Joëlle Wintrebert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *