La culture, une vraie force économique ?

Royal de Luxe, 2007

Plus riche en chiffres d’affaires, plus porteuse d’emplois, plus importante en PIB que l’industrie automobile, l’industrie culturelle française reste un formidable moteur de croissance. Seconde au monde après celle les Etats-Unis, elle concerne une partie importante de la vie économique et sociale de notre pays, s’exporte très bien et n’est pas délocalisable. C’est le résultat surprenant d’une étude réalisée par le cabinet d’audit EY (ex Ernst & Young) :

Industries culturelles et créatives en France : panorama économique

Forte de ces résultats, l’alliance France Créative, qui regroupe tous les acteurs du secteur culturel (ADAGP, ADAMI, AIPG, FESAC, SACEM, SNE…) part en croisade contre les grandes filières numériques et la tendance anglo-saxonne du copyright (le pouvoir appartient à celui qui paie) pour défendre le droit d’auteur à la française (le pouvoir appartient à celui qui crée).

Lire à ce propos l’article du Nouvel Observateur du 7 novembre 2013  et l’interview de Jean-Michel Jarre :

Guerre économique : la culture monte au front

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.