Hommage à Pierre Torreilles, maison de la Poésie, Montpellier, 8 juin 2022

mercredi 8 juin 2022 à 18h30
Maison de la Poésie Jean Joubert
78 avenue du Pirée – Montpellier

à l’occasion de l’édition de l’ouvrage Pierre Torreilles

entretiens croisés et témoignages sur le parcours de ce libraire hors pair et les textes de ce poète exigeant avec Alain Derey (Sauramps), Jacques Guigou, Sébastien Robert, Jean-Frédéric Brun et François Szabó (auteurs), David Massabuau (éditeur Fata Morgana)

On écoutera à cette occasion Pierre Torreilles lire la strophe II de La Voix désabritée enregistré au Théâtre Quotidien de Montpellier (TQM) au début des années 80 par Jenny Szabó.

« Pierre Torreilles est une personnalité solaire. De l’avoir écouté, de l’avoir lu ardemment en découle ma vocation de poète. C’est dans sa Pratique de la Poésie parue en 1977 que tous les échos des tenants et aboutissants de cette poésie de l’affirmation sont délivrés à la disposition des poètes en herbe, privilégiant l’écoute, ainsi s’ouvre la première partie de son essai Pratique de la Poésie : « écouter est interroger ». Le poète n’a pas à expliciter le poème. Citant Paul Celan, il va même plus loin « l’œil écoute ».

Citons Pierre Torreilles car sa clarté émerveille :
– Qu’est-ce que le poète dans ces conditions ?
L’absence.
– Pour lui que sont les mots ?
Mais, fondamentalement les mots, dans leur opacité.
– Que cherche-t-il ?
Il ne cherche rien, il pratique.

Loin de moi de réduire à quelques phrases l’œuvre du poète Torreilles, son exigence, sa vision et sa splendeur sont en tous points remarquables. Aussi recommandant la lecture toujours réitérée de Pratique de la Poésie ainsi que de nombreux recueils poétiques en amont de toute velléité d’écriture ! »
(présentation de François Szabó)

Petite bibliographie très sélective :
– Pratique de la Poésie
– Les Dieux rompus
– Voir
– La Voix désabritée
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.