Présentation et lecture d’Anne-Marie Jeanjean | festival Les Mots Parleurs | Bélarga 6 février 2023

Présentation de la poète Anna Akhmatova par Anne-Marie Jeanjean

6 février 2023 à 18h à la bibliothèque de Bélarga (Hérault)

 

une présentation qui sera suivie d’une lecture par l’équipe TPVH (Théâtre Populaire de la Vallée de l’Hérault)

 

Rencontre avec François Szabó | Gazette Café, Montpellier | 18 février 2023

François Szabó invité par la délégation occitane de la Société des Poètes Français

autour de son recueil Poésie Chirale, Cap de l’Étang Éditions, 2022

 

samedi 18 février 2023 de 14h30 à 17h30

Petit théâtre du Gazette Café, 6 rue Levat Montpellier

Poète, auteur de plus cinquante recueils écrits en français, américain, catalan, castillan, russe et italien – membre : de la Société des Poètes Français, Poètes sans Frontières, Maison de la poésie Jean Joubert… Le recueil de poèmes Poésie Chirale de François Szabó est un ensemble cohérent et délicat, d’une exigeante vision et d’une fertile imagination, c’est aussi une somme poétique, un parcours onirique, une voie merveilleuse dans le concert des œuvres de la planète et la résultante d’une passion ininterrompue pour les arts du verbe et de la représentation. Ce qui ne cesse de bruire est la permanence de la tendresse, ressac infini de la passion et horizon sans nulle fin.

(entrée libre)

Infos : Christian Malaplate 0681076141

Casse-tête, d’Anne-Marie Jeanjean

Casse-tête, poésie écriture visuelle, éditeur Plaine page, collection Les Oublies, mai 2022

 

Enfance, société, faits constatés pas tout un chacun, tout est sombre. Malgré tout, l’incitation de la fin tente d’autres perspectives.

NOTE : À la plupart des textes dactylographiés en page de gauche correspond la version visuelle en page de droite. Et ici,  « visuel » ne signifie pas « joli »… ou illustration. C’est une façon d’exprimer, prolonger la révolte, susciter la réflexion « sans sacrifier son intégrité esthétique et intellectuelle » (comme l’affirme Orwell) ; c’est inlassablement ce que je tente de faire par des approches différentes.

 

une critique de François Huglo à découvrir ici

Dictionnaire Poétique de l’Urbex, de François Szabo

Dictionnaire Poétique de l’Urbex, photographies et poésie, Cap de l’Étang Éditions, décembre 2022
Photographies de Fabien Lebourgeois

 

Le livre Dictionnaire Poétique de l’Urbex de Fabien Lebourgeois et de François Szabó  est une réponse à la morosité, l’émerveillement peut ainsi jaillir de lieux non dédiés à la fréquentation telles que ces photographies nous le prouvent. Et la poésie est là non pour commenter mais pour vivre avec ce qui vibre en nous unique et inaliénable.  Il suffit alors d’en feuilleter allègrement les pages pour vivre des moments  rares dans l’espace et le temps.

 

Si la guerre ne meurt, d’Alain Lasverne

Si la guerre ne meurt, poésie, anthologie Cordes tissées 38, éditions Inclinaison, octobre 2022

 

La guerre comme un avenir stationné pour le moment en Ukraine. Comme une attente d’événement. La guerre là-bas vit ici comme un accident de la route. Nous la contemplons derrière nos écrans. C’est l’avenir qui nous obsède. L’Ukraine comme proxy de nos avenir possiblement enterrés dans la guerre généralisée. Peur.

La guerre est un fantasme ici. Une réalité là-bas. Nous sentons sa puissance et sa gloire sombre.

Cet ouvrage s’insère dans l’anthologie au long cours Cordes tissées, dont il incarne le N°38.

 

 

EXTRAITS

Repose en paix

sais-tu où est le pays souverain
où est le pays souverain
qui connaît le pays souverain

pas moi je marche sans regarder derrière
pas moi je regarde les mouettes dessiner le ciel
pas moi je creuse mes pétales en espérant l’été

sais-tu pourquoi les hommes promettent le passé
sais-tu pourquoi tant d’hommes croient en la paix
sais-tu où est le carrefour qui mène à la paix

pas moi je ne sais qu’écrire entre les mots
pas moi j’invente des serments que je ne sais pas lire
pas moi j’ai tué la paix en moi

sais-tu si les bombes resteront au pays mort
sais-tu qui osera jeter les guerriers au pays mort
sais-tu s’ils inventent la guerre pour laisser le pays mort en paix

 

Message de lune

picore la lune
petit cœur de lune

quelque part du fer écrase des chairs
d’y penser j’invoque la lune

grimpe vers la lune
petit cœur de lune

tu ne sauras jamais danser sous le feu
image ne rime pas avec courage

entends-tu le fracas des mots dans le vide ?
supportes-tu la dernière étoile en carton ?

La chair du monde peu à peu pourrit
la brume à venir ne cachera pas l’odeur

tu sais le monde enfoui
bientôt grippé bientôt à l’arrêt

traverse la brume
lève tes ailes fragiles
au moment

ferme les yeux
caresse la lune

 

Entrelacs, de Pierre Ech Ardour

Entrelacs, poème à deux mains, co-autrice Iazel Vallorca, Jean-Claude Taïeb éditions, octobre 2022
première de couverture : « Deaming » (2021, 43×83) de Hadassa Wollman

 

« Un prestigieux jeu poétique à deux voix réussi. Deux auteurs qui par ricochets livrent leur parole. Chaque strophe écrite par l’un donne l’impulsion créatrice à l’autre. Ainsi surgit un entrelacs d’images et de pensées dont le sens se déploie à l’unisson. Tout le travail ludique consiste à ne jamais dévoiler au lecteur qui à écrit quoi. Chaque strophe déteint sémantiquement sur la suivante si bien que le critique littéraire, fin détective, ne pourra déceler quelle face du ruban de Moebius appartient à Iazel Vallorca ou à Pierre Ech Ardour. »

 

 

EXTRAIT

Depuis l’éphémère défigure l’ignorance
toute réalité. Du jeu des corrections,
irréel le vide est folâtre beauté.

L’éventail des possibles
dévoile à contre-ratures,
brise à l’ébauche du sens
les mots non advenus.

Hautes s’éteignent secrètes nos flammes.

Noir providentiel ouvre
claire-voie astrale,
blanche nacelle
où s’aimantent
les arpèges régentés
des cosmos.

 

Poésie Chirale, de François Szabó

Poésie Chirale, Cap de l’Étang Éditions, octobre 2022
couverture Bruno Salgues / ilustrations issues de la revue « Le Ballet au XIXe siècle », éditions de la Nouvelle revue française, numéro spécial de décembre, Paris, 1921

Ce recueil Poésie Chirale est dédié à Carole mais il n’aurait pas été écrit sans l’apport d’enfance de mes parents, de mon père chimiste et de ma mère artiste.
Ici, le poète persiste et signe, cette étrangeté de la poésie est cet ailleurs qui semble si familier et pourtant unique. Toute réitération est une tentative d’existence. Tout propos est d’une affirmation vitale : rien, rien n’est perdu.

Avant-propos

« La chiralité est une réalité pour moi, permanence des origines, une des notions et faits propres à la nature. Cela interroge l’origine, tout comme la gémellité, mais aussi les naissances triples et la différence de la gauche et de la droite. C’est également un champ d’exploration infini de création de molécules chirales pouvant avoir des applications infinies. C’est cette familiarité et ces ressemblances associées à la nuance de la latéralité qui permet de concevoir et de voir le monde différemment. Cela touche l’ensemble de la nature, de la vie, de l’existence, de la sexualité.
C’est également la vision permanente de l’empreinte de Chirotherium qui m’a hanté et continue de me fasciner depuis la plus tendre enfance. C’est une signature ressemblante, mais unique, c’est une affirmation : quel est notre semblable mais qui ne serait pas nous, séparé par cette chiralité ?… » (François Szabó)

 

Création&Psychanalyse: réverbérations | séminaire, 8 octobre 2022 | Gazette café Montpellier

INCONSCIENT & RÉVERBÉRATIONS POÉTIQUES

Luminitza C. Tigirlas, poète et psychanalyste, reçoit la poète Anne-Marie Jeanjean au Petit-Théâtre du Gazette-Café pour discuter à partir de ses livres autour du « savoir-faire » de l’écrivain dans la langue.

 

Pages arrachées à un livre de survie, de François Szabó

Pages arrachées à un livre de survie, poésie, livre électronique, Obsidiana Press, août 2022

 

Ce petit recueil sous forme électronique libre se veut adressé aux enfants devenus grands pour leur donner vigueur et confiance en eux, poésie de partage et de tendresse à vision féérique. Gratitude de leur présence, en se disant qu’adopter un enfant, c’est lui faire le plus beau des cadeaux.

    accès libre ici

 

 

EXTRAIT

À Véga, Tania, Dimitri, Lili et Rafael

QUI DONC
AURAIT DIT
QUE J’AURAI
CINQ ÉTOILES ?

2

QUI DONC
AURAIT FRAPPÉ
LA FORGE
DES CIEUX ?

3

AVEC QUELLE
LUMIÈRE
IRRADIER
D’ÉTOILES ?

4

AVEC QUELLE
SYLLABE
ENTAMER
LE CHANT ?

5

OÙ DONC
RETROUVER
L’ARDEUR ?

6

ET AINSI
DISPOSÉS
EN SCAPULAIRE

7

CES
CINQ ASTRES
À L’ÉMERVEILLEMENT
DU MONDE

8

ET LA
CONSCIENCE
DU DÉPASSEMENT
DE SOI

9

JOUR
APRÈS JOUR
AUBE
TOUJOURS
RÉITÉRÉE

Lecture de Pierre Ech-Ardour au festival Voix Vives, Sète, 25 juillet 2022

Pierre Ech-Ardour sera invité en « Poète en voisin »

pour son dernier recueil Enceinte d’infinitude délivre la lumière le silence

(éd. des Poètes Français, mars 2022)

présence le lundi 25 juillet à 17 heures

cour du Temple Protestant, 32 rue Maurice Clavel – Plan 17 / interrogé par Paul de Brancion

    

 

Lectures de Nicole Barromé, scène libre du festival Voix Vives, Sète 2022

L’expérience de l’encre

Nicole Barromé à la poésie & Héloïse Valézy au chant et à la shruti box

24 juillet à 10 h 30, Scène Libre du Festival
24 juillet à 16 h, avec Les Relèvements poétiques
29 juillet à 16 h, avec les Relèvements poétiques
cour du SEAMEN’S CLUB, SUR LE PORT / QUAI DU MAROC (FACE AU 24 QUAI D’ALGER)

 

Lecture de quelques ostraca de L’expérience de l’encre
Ostraca: coquilles d’huître ou fragments de poterie servant dans l’Antiquité de support d’écriture.