Création&Psychanalyse: réverbérations | séminaire, 8 octobre 2022 | Gazette café Montpellier

INCONSCIENT & RÉVERBÉRATIONS POÉTIQUES

Luminitza C. Tigirlas, poète et psychanalyste, reçoit la poète Anne-Marie Jeanjean au Petit-Théâtre du Gazette-Café pour discuter à partir de ses livres autour du « savoir-faire » de l’écrivain dans la langue.

 

Création&Psychanalyse : réverbérations – un séminaire proposé par Luminitza C. Tigirlas, Gazette café, 16 avril 2022

Luminitza C. Tigirlas reçoit la poète Sylvie Durbec au Petit-Théâtre du Gazette-Café pour discuter à partir de ​ses livres Ça, qui me poursuit, Fughe, Territoire de la folie et d’interroger plus particulièrement le rapport à la mort des écrivains Jacob Lenz, Adalbert Stifter, Robert Walser, Georg Trakl​, etc​.

Luminitza C. Tigirlas au Gazette café, Montpellier, 19 mars

Découverte de la saveur du sel de la vie à travers la poésie de Luminitza C. Tigirlas invitée par l’association de lecteurs Les Collecteurs. Entretien et lectures.
L’association Les Collecteurs s’associe au Gazette Café pour accueillir cette autrice libératrice.

découvrir Luminitza C. Tigirlas ici

 

eau prisonnière, de Luminitza C. Tigirlas

eau prisonnière, poésie, Jacques André éditeur, janvier 2022

Les poèmes de ce livre ajourent les instants de métamorphose lorsque les mots libèrent une eau prisonnière, l’eau qui nous vient à la bouche avec le goût de vivre. Parfois inhibée, exclue de la mémoire, séparée dans l’écluse imaginaire du temps, c’est aussi l’eau de la soif d’amour et de l’attente ineffable.

Se tenant sur un sol incertain, un corps s’étire vers la lumière qui nous fait espérer à travers un don de parole : des embouchures apatrides / attendent tes lèvres / pour souffler la fin de l’exode.

vers le site de l’éditeur

 

EXTRAIT (page 26)

Personne ne surgit
à l’heure visqueuse
lorsque la fumée défriche ton seuil

Tu feins une posture incertaine
et la chute te ravit secrètement

La trajectoire se relie
à un champ magnétique en jachère

Tu confies soif et lévitation
à une ancolie
si étrangère                 aux allégresses

 

 

Création & Psychanalyse : réverbérations – invitée Adeline Yzac, 14 octobre 2021

Création & Psychanalyse : réverbérations
séminaire, jeudi 14 octobre 2021 à 19h30

 

INTERVENANTS : Luminitza C. Tigirlas, poète et psychanalyste, et Adeline Yzac, écrivaine.

Luminitza Claudepierre Tigirlas invite à l’Association Lacanienne Internationale du Languedoc-Roussillon l’écrivaine Adeline Yzac pour son livre « Fille perdue », éditions La manufacture de livres, 2021.

Inscription préalable auprès de Luminitza Claudepierre Tigirlas, la responsable du séminaire au : luminitza.tigirlas@gmail.com

Par l’aiguille du sel, de Luminitza C. Tigirlas

Par l’aiguille du sel, poésie, éditions du Cygne, Paris, 2021
Image de couverture : Doïna Vieru

Les textes ouvrent le mot Sarmatienne que la mère prononce, elle sème ses paroles dans les sillons antédiluviens, à savoir les traces salines de la mer asséchée des Sarmates. Le sel figure une morsure du sensoriel, de tous les sens de l’humain et de l’inhumain, de la bête sommeillant et se lignifiant en nous comme dans les sarments des vignes, il se dépose aussi dans les lacrymatoires qu’on y accroche au printemps… Le sel grignote la fibre langagière transmise par Sonya, l’aïeule d’une lignée, d’un alphabet proscrit et d’une Mer Sarmatienne refoulée.

 

En Moldova post-sarmatienne / le nom du sel / s’éternise dans le sanscrit : sare / Dites en longueur sa-a-are… e-e-e… / et le mot devient sacré. Avec ce vocable de l’enfance d’autres toponymes salins transportent la poésie pour faire vibrer sa nouvelle langue : Mon souffle titube / devant le Quercy blanc

 

 accéder au site de l’éditeur