Réforme de retraites : reprise de la concertation

Une communication de la Société des Gens de Lettres, 5 décembre 2019

Chers Auteurs,

Dans le prolongement de la remise du rapport du Haut-Commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul DELEVOYE, en juillet dernier, le Gouvernement a annoncé l’ouverture d’une seconde phase de concertation avec les organisations représentatives des artistes-auteurs.
La Société des Gens de Lettres et plusieurs sociétés d’auteurs ont ainsi été reçues le 19 novembre par le Ministre de la Culture Franck RIESTER et le Haut-Commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul DELEVOYE.
Dans le cadre des réunions de concertation qui se dérouleront jusqu’à la fin de l’année, la Société des Gens de Lettres portera plusieurs revendications :

– Obtenir une étude d’impact précise quant aux conséquences de la réforme sur l’ensemble des auteurs, tenant compte de la diversité des situations individuelles (selon le montant des revenus artistiques, pluriactivité, auteurs retraités…).

– Prévoir une période de transition pour l’entrée des auteurs dans le futur régime universel.

– Mettre en place, au sein du futur régime, un mode de gouvernance par lequel les auteurs seront pleinement associés aux décisions prises quant aux orientations qui concernent leurs professions.

– Inscrire dans la loi le principe de la prise en charge par l’Etat de l’équivalent des cotisations « patronales » jusqu’à 40.000 € de droits d’auteur par an. Lire la suite…

Réforme des retraites : une bombe à retardement pour l’édition

ActuaLitté publie sous la plume de Nicolas Gary un autre article indispensable pour tous ceux qui tentent de publier autrement que comme un loisir et vont être directement impactés par la réforme des retraites si le gouvernement continue de jouer les attentistes sur la question… et de privilégier les éditeurs (qui ne paient toujours que 1,1 % de charges patronales).

canon de Napoléon 1er pris par l'armée russe en 1812

“La réforme des retraites que le gouvernement entend appliquer d’ici 2025 avait quelque chose de louable : la simplification. En passant de 42 régimes à un système universel, l’intention s’affichait clairement. Et l’on s’est mis en ordre de marche : Jean-Paul Delevoye, Haut-commissaire en charge de cette réforme devrait présenter ses préconisations début mai. Sauf que…”

LIRE LA SUITE ICI

En complément on pourra lire ici le cri d’alerte de la Ligue des auteurs professionnels : TRÈS GRANDES INQUIÉTUDES POUR LA RETRAITE DES AUTEURS

infos transmises par Joëlle Wintrebert
Illustration empruntée au site ActuaLitté : LaurPhil, CC BY 2.0