Au restaurant en compagnie de Janine Teisson, restaurant l’Autruche, Arles, 2 mars

Le restaurant L’Autruche vous propose un repas en compagnie de l’écrivain Janine Teisson le samedi 2 mars

A 20h, Jeanne Teisson parlera de son dernier livre « Elles ont aimé un homme plus jeune » : George Sand, Joséphine de Beauharnais, Marguerite Duras, Agatha Christie, Diane de Poitiers, Simone de Beauvoir, Marie Curie, Colette, Édith Piaf, Françoise Giroud, Sarah Bernhardt, Gala…

Toutes ces femmes ont aimé un homme plus jeune qu’elles, quelle que soit leur époque, et sans peur du « qu’en dira-t’on ».  Jeanne Teisson explore le parcours de ces femmes libres et fortes, dans ce livre paru aux éditions Glyphe.
Sur inscription : 04 90 49 73 63. Menu à 30 €.
Lieu : restaurant L’Autruche, 5 rue Dulau, Arles

Agenda Arles

Bourses CNL 2019

Voici un communiqué de presse du Centre National du Livre à propos de son budget 2019.

Une note fort intéressante puisqu’elle manifeste clairement sa priorité donnée aux auteurs (avec un allègement important des critères d’attribution), et qu’elle annonce une augmentation substantielle des bourses, plutôt inattendue en ces temps de restriction budgétaire.

Reddition des comptes

Pour tous ceux d’entre nous qui ont les plus grandes peines du monde à déchiffrer ce que leur envoient les éditeurs (quand ils l’envoient) en matière de reddition des comptes, vous trouverez ici :

  • une « matrice » qui montre comment devrait se présenter cette reddition
  • un fichier « Principes généraux et modalités » (selon les contrats signés)
  • un glossaire qui en précise les termes.

Rappelons que faute de cette reddition, ou d’une reddition conforme, et après mise en demeure, vous pouvez en cas de faute de l’éditeur récupérer l’intégralité de vos droits.

Informations transmises par Joëlle Wintrebert

Notes de droits d’auteur

Comme vous le savez déjà (en tout cas si vous avez lu les mails précédents), les NOTES DE DROIT D’AUTEUR que vous devrez établir désormais et qui ne comportaient en 2018 qu’une part « vieillesse déplafonnée » s’augmentent en 2019 de la part « vieillesse plafonnée » (6,90 % du montant brut de vos droits) précomptée par vos diffuseurs dès le premier euro.

Ci-joint deux notes à titre de comparaison :
celle de 2018 
et celle qui devra être établie en 2019
(la somme mentionnée est évidemment indicative, elle correspond au tarif plancher de La Charte pour une demi-journée d’intervention)

Rappelons à tous que le fameux « OUTIL MAGIQUE » de La Charte permet de créer facilement des notes de droits d’auteur, ou de retomber sur ses pieds au moment de sa déclaration Agessa ou impôts. L’outil bénéficie maintenant d’un site dédié.

Informations transmises par Joëlle Wintrebert

Changements 2019 pour les auteurs

Pour faire suite aux Journées professionnelles organisées par Occitanie Livre &Lecture le 7 janvier à Toulouse, et le 8 janvier à Montpellier, vous trouverez ici trois fichiers essentiels d’information sur les changements sociaux, fiscaux et juridiques qui concernent les auteurs depuis le début de l’année.

  • un récapitulatif des points clés (SGDL)
  • un PowerPoint très clair qui explique les changements
  • un document sur ce que l’on peut considérer comme « activités accessoires », maintenant que tous les auteurs peuvent les déclarer en droits d’auteur (et plus seulement les assujettis)

Informations transmises par Joëlle Wintrebert

Assemblée générale, mardi 5 février 2019

Notre assemblée générale 2019 s’est tenue le mardi 5 février à la Brasserie Le Dôme, à Montpellier.
L’ambiance a été à la fois studieuse et très chaleureuse. Et ça fait du bien de se retrouver avec ceux qui travaillent pour ADA depuis longtemps et aussi quelques têtes nouvelles. Les grèves et la grippe ont empêché certains de nous rejoindre… Alors rendez-vous au prochain dîner !


Photographies : 1 à 4 et 6 : Françoise Renaud – 5 : Raymond Alcovère
Sur la photo 5, de gauche à droite : Jean-Marie Durand, Line Fromental, Janine Teisson, Joëlle Wintrebert, Mireille Giraud, Henri Lehalle, Geneviève Gavignaud-Fontaine, Hélène Ourties-Narracci, Michaël Glück, Danielle Ferré et Hervé Pijac (un peu cachés), Françoise Renaud

 

L’Annonce, de Michaël Glück

L’Annonce in Des poètes à l’œuvre, poésie/arts, collectifs (15 auteurs), Musées d’Angers, janvier 2019
Illustrations : Œuvres des collections des musées d’Angers

Long poème devant et pour une Vierge de l’Annonciation, enceinte… œuvre attribuée à Jacoppo della Quercia.

Textes de : Erwann Rougé, Joël Bastard , Michaël Glück , Joe Ross, Gérard Titus-Carmel , Paul Louis Rossi, Jean-Louis Giovannoni, Yves Jouan,  Anne Kawala,  Sylvie Dubin, Jacky Essirard, Antoine Emaz, Laurine Rousselet, Bernard Bretonnière, Denise Desautels

 

… commence une phrase, de Michaël Glück

 … commence une phrase, poésie, Lanskine, janvier 2019

Comme une simple ritournelle, une chanson douce, un manège des jours, en un lieu, devant une fenêtre, une phrase commence sur les lèvres et très vite je sais, je sens, qu’elle a commencé depuis longtemps … et me tourne la tête.

Jean Azarel, Gazette café, 15 février 2019

 
Jean AZAREL, poète-écrivain
et  Herold YVARD, compositeur-interprète de musiques et d’espaces sonores s’agrégeant sans mot dire aux mots dits,
donneront à entendre des extraits du recueil « Encore plus nu », poésie du quotidien
et une adaptation de la nouvelle « Trans’ Hôtel Express », road movie onirique dans les chambres d’hôtel du monde entier.

Le désenchantement, nouvelles de Philippe Castelneau

Le désenchantement, nouvelles, autoédition, février 2019

Les seize textes qui constituent ce livre ont été écrits à des moments différents, souvent espacés dans le temps. Noirs ou fantastiques, tour à tour microfictions ou nouvelles, il me semble pourtant, qu’en dépit de leurs différences, ces récits tournent tous autour de la même obsession, relèvent tous du même questionnement : comment vit-on aujourd’hui dans un monde aux repaires fluctuants, quand c’est la loi du marché qui régit jusqu’au plus intime de nos existences ?

On peut se résigner, au point de perdre ce qui nous reste d’humanité. On peut aussi faire le choix de se battre, avec les seules armes à sa disposition : la littérature et les livres, par exemple. S’émerveiller du monde et vouloir le réenchanter, se prendre pour Don Quichotte, voir des châteaux magiques dans les plus modestes auberges, démasquer les princesses grimées en paysannes, affronter les monstres maléfiques tapis derrière les moulins à vent : passer derrière les apparences, et voir enfin le monde tel qu’il est.

en savoir plus ici
sur Amazon

La force du sourire, d’Isabelle Crouzet

La force du sourire, essai, éditions J.C. Lattès, janvier 2019

«  Un sourire est plus qu’une manifestation de joie. C’est une sorte de velcro qui nous accroche les uns aux autres et un remède contre bien des maux. En France, nous avons besoin d’en découvrir les bienfaits.  »
Dans La Force de sourire, l’auteur a mené une véritable enquête sur le sourire, dont on a tendance à oublier  les nombreux bienfaits, pour soi, pour autrui, pour nous tous collectivement. À travers des découvertes en psychologie, neurosciences et sociologie, mais aussi de nombreuses anecdotes personnelles, elle démontre que le sourire est au cœur de nos relations sociales et de notre bien-être. Elle nous entraîne à la découverte des secrets du sourire  :
–  Un seul sourire suffit à  ralentir le rythme cardiaque, baisser la pression artérielle et diminuer le niveau de cortisol, l’hormone du stress.
– Plus on sourit, plus on est heureux. Le sourire provoque la joie autant qu’il l’exprime.
– Sourire désamorce les conflits, pilote et régule les émotions et les interactions sociales. Il installe la connivence dans un monde de plus en plus dématérialisé.En France, nous sommes avares de sourire. Et si le sourire n’était que la partie émergée de la sérénité, de la confiance en soi et de la bienveillance  ? Après la lecture de ce livre, vous aurez envie de sourire partout, même dans le métro. Car sourire, c’est le premier pas vers une vie épanouie.

 

Lire davantage ici