États généraux du livre, 14 mai 2018

Avant-hier se tenaient à Paris les États généraux du livre. On en lira un compte-rendu de Nicolas Gary (22/05/2018 sur ActuaLitté) :

États généraux du livre : les auteurs entre consternation et mépris


Guère enthousiasmant, donc, mais des membres du CPE (Conseil permanent des écrivains) avaient quand même pu rencontrer auparavant la ministre de la Culture.

Il en résulte une mission pour étudier les modalités de la compensation de la hausse de la CSG pour tous les auteurs, mais surtout, le courrier (que vous trouverez ici  Lettre de mission CSG artistes auteurs) indique clairement que la suppression de la distinction entre assujettis et affiliés, qui sera effective en janvier 2019, conduira de facto à élargir le dispositif réservé jusqu’ici aux seuls affiliés : la possibilité de faire des animations, débats, etc. déclarés en revenus accessoires aux droits d’auteur. Ce qui simplifiera évidemment le règlement des prestations des auteurs qui devaient jusqu’ici être déclarés en salaires.

On remarquera que c’est quand même la moindre des choses puisque dès le 1er janvier 2019, **tous** les auteurs, quel que soit leur statut, se verront prélever la cotisation retraite sur leurs droits d’auteur. Une augmentation de 6,90 % pour les assujettis, dès le premier euro perçu. Et rien ne permet d’assurer, actuellement, que cette cotisation supplémentaire permettra l’ouverture de droits.
Si vous ne touchez pas assez de droits d’auteur pour valider un trimestre, vous devriez cotiser en pure perte.
Cela dit, c’est le cas de tous les très petits boulots qui n’aboutissent pas à l’ouverture de droits.

une communication de Joëlle Wintrebert
Illustration : Salle comble pour les États généraux du livre, site ActuaLitté

Parcours Bib’ de la Comédie du Livre, avec Thierry Crouzet, 25 mai 2018

DES HISTOIRES A LIRE SUR MONTPELLIER OU NÎMES

Vendredi 25 mai 2018 14h30-15h30  – départ de l’esplanade puis parcours dans la ville, jusqu’au Lez

GEOlecture : déambulation géo-localisée à partir de l’application « GEOlecture », conçue et programmée par Thierry Crouzet, également auteur des textes littéraires de ce projet créatif.

Prévoir chaussures de marche, eau et smartphone.
Télécharger ici l’application Géolecture
Article sur OLL
Sur Facebook

Exposition, poésies Nicole Barromé, 22 mai, Tucuman, Argentine

Destellos Vagabundos

pinturas de Bernardo Kehoe, poesías Nicole Robert-Barromé
Del 22 de Mayo al 15 de Junio, en el espacio cultural Lola Mora, Ente cultural de la Provincia de Tucuman.
Inauguración 22 de Mayo a las 20 horas con lectura por los artistas de partes del libro Kehoe In Verso.

 

Montpellier Street Art, de Sylvie Léonard

Montpellier Street Art, beau livre, éditions Museo, mai 2018
Une balade dans les rues de la ville à la rencontre des artistes urbains.

Graffs, tags, fresques, pochoirs, collages, mosaïques, installations…
Un art libre, vivant, gratuit, qui nous parle de nous, de notre ville, de notre vie…
Qui sont ces artistes ? Comment travaillent-ils ? Que cherchent-ils à nous dire ?

Pendant toute la saison 2016, Sylvie Léonard a arpenté les rues de Montpellier et pris des centaines de photos d’art urbain. Elle a rencontré des artistes, visité des ateliers, tenté de comprendre d’où venait cette belle énergie créatrice. Son projet était de rendre visible et compréhensible cet art extrêmement vivace à Montpellier et de permettre aux amateurs de s’y retrouver.

Textes et photos : Sylvie Léonard
216 pages, 420 photos, 60 articles
(livre broché, 17×25 cm)

Le Rejet de Janine Teisson

Le Rejet, roman noir, éditions Glyphe, mai 2018

Alexandre le fou
ou Un assassin si compétent

Carole : « Ce que je vis avec Alexandre est une folie. […] Je t’ai abandonnée, Lucile. »
Lucile : « Je me sens en danger. Alexandre devient vraiment bizarre. […] Je ne serai plus de ce monde au moment où tu liras ces mots. »
Alexandre : »J’étais sûr que tu viendrais ici chercher la vérité. »

 

Lucile la douce et Carole la guerrière sont amies depuis l’adolescence. Alexandre, médecin réputé, est le beau-frère  de l’une et l’amant de l’autre. Lucile est morte depuis plusieurs mois. Carole cherche des réponses à ses questions dans le cahier noir que Lucile lui a laissé. Mais rien ne l’avait préparée aux révélations qu’il renferme. Au fil des pages, le passé qui semblait limpide, baigné par la lumière des Cévennes, remonte comme une eau trouble.

Montpellier Street Art, de Sylvie Léonard – présentation le 25 mai 2018

Rendez-vous au GAZETTE CAFÉ, 6 rue Levat à Montpellier

le vendredi 25 mai à partir de 18h30

pour la présentation du livre MONTPELLIER STREET ART


Par Sylvie Léonard, aux éditions MUSEO

Graffs, tags, fresques, pochoirs, collages, mosaïques, installations…
Un art libre, vivant, gratuit, qui nous parle de nous, de notre ville, de notre vie…
Qui sont ces artistes ? Comment travaillent-ils ? Que cherchent-ils à nous dire ?
Rencontre avec les participants du crowdfunding

Autoédition

Pour ceux qui souhaitent se lancer dans l’auto-édition de leurs livres, mais qui n’ont pas envie de passer par les plates-formes d’Amazon CreateSpace — préférable — ou Kindle Direct Publishing, il en existe d’autres.


ActuaLitté mentionne Librinova, qui paraît assez intéressante pour les services qu’elle rend, et qui donnerait accès à la plus vaste diffusion de tout le marché (90 sites libraires), mais pas sans contrepartie (bien lire les CGV). À noter leur partenariat avec certains éditeurs, comme Fleuve Éditions.
Il y a aussi Kobo Writing Life (mais on peut ne pas avoir envie non plus de dépendre d’une structure FNAC)
Google Play (même remarque), et il semble que ce ne soit pas simple du tout, et qu’en plus Google ose mettre 20 % du contenu de votre livre en libre-accès. Par ailleurs, LiberIo qui permettait de concevoir ses livres semble avoir fermé.
Books on Demand (BoD) est l’une des plus connues. Page « Editer un livre » ici.
Bookelis bénéficie pour sa distribution de Hachette Livre, ce qui est évidemment très intéressant

 Il existe un nombre incalculable de blogs sur les meilleures façons de procéder.

Illustration : Capture d’écran Librinova.

Un Mooc sur les fondamentaux du droit d’auteur

Un cours en ligne fort utile pour ceux qui ne sont pas très documentés sur les questions de droit.

Ce Mooc expose les fondamentaux du droit d’auteur en répondant à trois questions : quoi, qui et comment ?

– Qu’est-ce qui est protégé ? Pourquoi et depuis quand protège-t-on l’œuvre de l’esprit ?
– Au bénéfice de qui ?
– Quelle est l’étendue de cette protection ? Avec quelles limites et quelles sanctions en cas de violation ?

Des universitaires spécialistes de la question développeront ces contenus, grâce à des modules vidéos et à différents compléments théoriques et pratiques.
Toutes les précisions sur le cours et sur l’inscription ici

Crise #PayeTonAuteur, la suite : après les plantes vertes, les fournitures de l’UNESCO

#PayeTonAuteur : après les plantes vertes, les fournitures de l’UNESCO.

Un  nouvel article sur ActuaLitté

 

Depuis 1995, sous l’impulsion de l’UNESCO, la journée du 23 avril commémore la mort de Cervantes, Shakespeare et Garcilaso de la Vega. Journée du livre et du droit d’auteur, certes, mais manifestement sans les auteurs. Samantha Bailly, présidente de la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse revient sur cette nouvelle crise #PayeTonAuteur.

Lire la suite ici