Des livres plus chers sur internet : une faveur pour les libraires ? | un article sur ActuaLitté, 24/09/2022

Intéressante analyse de Nicolas Gary sur la décision de l’Arcep d’imposer des frais de port de 3 euros pour tout achat de livre par Internet, jusqu’à 35 euros.


Les libraires se plaignent que ce n’est pas assez cher, les frais d’envoi pour un poche étant les mêmes que pour un livre plus lourd (colissimo à 6 euros), et les éditeurs craignent que cela favorise la vente de livres d’occasion, intouchés par cette obligation.
Alors, embêter Amazon, la FNAC, Cultura, etc., ou les enrichir encore plus ?

Lire ici

info transmise par Joëlle Wintrebert / Crédits photo : ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

Une courte histoire de la traduction… en une page web, sur ActuaLitté, 6 avril 2022

un article de Marie Lebert

Les traducteurs et traductrices ont toujours joué un rôle majeur dans la société, tout en contribuant à la richesse des langues et des cultures. Ils/elles jouent un rôle de passerelle entre les civilisations, façonnent les langues modernes et enrichissent notre savoir jour après jour. Cet essai doit beaucoup à Wikipédia, notre bible des temps modernes. Merci à Anna Alvarez pour son aide.

c’est ici

Télécharger Gogol gratuitement

Grand dramaturge, romancier et nouvelliste de la littérature russe, Nicolas Gogol, né en 1809, marquera l’histoire de ses nouvelles et pièces de théâtre, en particulier. Mystique, dépressif et dissident, le génial Nicolas Gogol a notamment laissé Le Nez, Le Manteau ou encore Les Âmes mortes, autant de textes qu’il est possible de lire ou relire gratuitement, grâce au domaine public.

Lire l’article d’Antoine Oury sur ActuaLitté, 15 mars 22

 

On peut accéder aux ouvrages de Nicolas Gogol via Ebooks libres et gratuits et via Wikisource.

 

Répartition des aides à la création littéraire

Le ministère de la Culture a publié, pour l’année 2022, son Observatoire de l’égalité femmes-hommes dans le domaine de la culture. En matière d’accès aux moyens de production, les aides à la création reviennent autant aux autrices et traductrices qu’à leurs homologues masculins, mais les montants alloués aux femmes restent en moyenne inférieurs.

À retrouver sur ActuaLitté

Photographie empruntée au site ActuaLitté : illustration, Images Money, CC BY 2.0

 

Comment le ministère de la Culture a mis les auteurs à genoux, article sur ActuaLitté, 31 janvier 2022

un article de Nicolas Gary, site ActuaLitté, 31 janvier 2022


Ou comment on balade des auteurs et des autrices qui ne sont pas payés un kopeck face à des représentants salariés des éditeurs et les avocats des mêmes. ActuaLitté relaie et commente le départ de La Charte de la table des négociations auteurs-éditeurs.

La rupture était consommée, malgré les espoirs portés : quand en mars 2021, Roselyne Bachelot dévoile son plan Artistes-Auteurs, une lueur persiste. Dans le Rapport Racine était recommandé d’introduire plus de dialogue social dans l’interprofession — entre représentants d’auteurs et d’éditeurs. Il faut croire que la rue de Valois s’est montrée plus qu’attentive au respect de cette consigne. Jusqu’à l’épuisement total des interlocuteurs.

Lire la suite ici

une communication de Joëlle Wintrebert
illustration site ActuaLiitté

Relation auteur-éditeur (podcast 4/4) sur ActuaLitté, 25 novembre 2021

Dernier épisode (sur quatre) d’un podcast sur la relation auteur-éditeur, qui parle spécifiquement du contrat d’édition. À écouter utilement pour pas mal d’entre nous.

Avant la publication de son livre, la signature du contrat d’édition…

PODCAST – « Un contrat d’édition a pour objectif de définir ce qui va être transmis et la rémunération de la personne qui aura transmis l’objet. La difficulté, c’est que l’objet est une création, c’est une œuvre de l’esprit. C’est pour cela que ce contrat est extrêmement réglementé et qu’il [encadré par] des règles précises. » Voici comment Magaly Lhotel introduit le dernier épisode du podcast Dlivrable sur la relation auteur éditeur.

Lire la suite sur le site d’ActuaLitté

accès au podcast ici également sur Dlivrable

Témoignage d’une autrice à propos de la sécurité sociale des auteurs

Deux décennies de problèmes avec la Sécurité sociale des artistes-auteurs

un témoignage de Valérie Mangin, scénariste de bande dessinée
une tribune du 30 septembre 2020 sur le site ActuaLitté

 

Je suis autrice professionnelle de Bande Dessinée depuis vingt ans. Ce n’est un secret pour personne sauf pour l’Urssaf apparemment. En tout cas, elle m’a oubliée jusqu’ici. Heureusement, je vis bien de mon métier et je suis très informée sur les limites des réformes en cours. J’arrive donc à dormir tranquillement.Mais j’imagine l’inquiétude de tous les autres laissés-pour-compte de la bascule de l’Agessa vers l’Urssaf. C’est pour eux que j’écris cette tribune. Vous allez voir, mon parcours avec la Sécurité sociale des artistes-auteurs a été épique.

lire la suite ici

Illustration : portrait de Valérie Mangin emprunté au site ActuaLitté

Artiste-auteur : quand il manque une case

Une excellente tribune de Samantha Bailly dans ActuaLitté. 13 avril 2020

Samantha Bailly est écrivaine, scénariste et vidéaste. Présidente de la Ligue des auteurs professionnels et vice-présidente de la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse, elle prend la parole dans une tribune engagée pour formuler une demande simple : à quand une case pour les artistes-auteurs ?

Lire la suite ici

Illustration : Free Photos CC 0 (empruntée au site ActuaLitté)

Bonnet d’âne pour la SGDL, 29 février 2020

Parue le 27 février, la dernière tribune du nouveau président de la SGDL, Mathieu Simonet, dans L’Obs, que l’on pourra retrouver ici, a suscité des réactions hallucinées tant ses erreurs semblaient grossières.
Le lendemain, la Ligue des auteurs professionnels, par le truchement de Samantha Bailly, remettait les pendules à l’heure (à retrouver ici), et expliquait une nouvelle fois à quel point auteurs et autrices ont besoin d’un statut qui protège les plus faibles, et que non, le mot « professionnel » n’est pas réservé aux plus riches.

Sous le titre « Auteurs professionnels : crise de fake news à la SGDL », ActuaLitté décortique la crise.

Une communication de Joëlle Wintrebert

Agent littéraire, un article sur ActuaLitté, 25 octobre 2019

Profession : agent littéraire, un métier mal connu

À lire, même si vous n’avez pas l’intention de prendre un agent.
Dans le dossier « Aucun agent littéraire n’a intérêt à vous décevoir », des liens intéressants (même si nous en connaissons déjà plusieurs).

L’agent littéraire est une personne chargée de représenter les écrivains et leurs œuvres écrites auprès des éditeurs, des producteurs de théâtre et des producteurs audiovisuels. Il accompagne ses auteurs sur un plan juridique, financier et artistique, et veille sur leurs intérêts.

Lire la suite ici

Information transmise par Joëlle Wintrebert.
Illustration empruntée à l’article original, sur le site ActuaLitté

Les offices sauvages en librairie, un article sur ActuaLitté

un article d’Antoine Oury – 02.04.2019, ActuaLitté


Où l’on découvre au passage que pour compenser un libraire qui a reçu des livres qu’on lui a fourgués de force, certains éditeurs lui offrent… des services presse en quantité pour qu’il puisse les vendre sans les avoir achetés. C’est bien gentil comme geste. Ça permet aux éditeurs de spolier les auteurs de ces livres (ils ne toucheront pas de droits sur ces exemplaires) pour compenser la générosité commerciale dont ils font preuve. En clair, une fois de plus, la chaîne du livre fait ses affaires… sur le dos des auteurs.

LIRE L’ARTICLE ICI

info transmise par Nicolas Ancion
Illustration empruntée au site ActuaLitté : Colis Hachette (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

La MEL diffère sine die les paiements, “un nouvel affront aux auteurs

« L’auteur comme éternelle variable d’ajustement. »
Terrible phrase de Benoît Peeters, après la révélation d’un courriel signé du président de la Maison des Écrivains et de la littérature. ActuaLitté a en effet pu prendre connaissance d’un mail adressé aux auteurs ayant contractualisé avec l’association. Pour leur annoncer qu’ils ne seraient pas payés… avant plusieurs semaines.

Lire ici l’article de Nicolas Gary du 06/03/2019 dans ActuaLitté

EURO 2013


Illustration empruntée au site ActuaLitté : Dennis Skley, CC BY ND 2.0
Information transmise par Joëlle Wintrebert