La Bellesa de François Szabo

La Bellesa, poésie, eBook version catalan, Obsidiana Press, avril 2019

La belleza es dins la llum total com visió sagrada es permanència dins l’amor ple de tendresa. Aquestes poemes de 2019 son oferts per la Dona dins un verger del món dolç e encantat on pot trobar la via de la vida. Confiança e constància dins la harmonia sempre, en pau veritablement, escriure la passió a cada moment, cada dia.

La beauté est dans la lumière totale comme vision sacrée, est permanence dans l’amour plein de tendresse. Ces poèmes de 2019 sont offerts à la femme dans un verger du monde doux et enchanté où l’on peut trouver la voie de la vie. Confiance et constance dans l’harmonie toujours, en paix vraiment, écrire la passion à chaque moment, chaque jour.

eBook texte en catalan accessible ici

Entre femmes (tome 2), de Paula Dumont

Entre femmes, tome 2, éditions l’Harmattan, mars 2019

Après la publication d’Entre Femmes en 2015, Paula Dumont a continué à rechercher des livres mettant en scène des lesbiennes. Dans ce tome 2, elle publie le résultat de ce travail en résumant et commentant 250 œuvres lesbiennes publiées entre1902  et 2018.
Elle a découvert l’ancêtre de la littérature de pensionnat, Clémence Dane, autrice de Régiment de Femmes (1917) ainsi que la traduction française en 1936 du drame de Lillian Hellman :The Children’s Hour. Surtout elle s’est ouverte à d’autres cultures avec la romancière franco-camerounaise Léonora Miaino, les Japonaises Kyoko Nakajima et Ito Ogawa, la Mauricienne Ananda Devi et l’Iranienne Négar Djavadi. Elle a découvert des écrivaines d’Italie, d’Irlande, d’Écosse, du Canada, de Grande-Bretagne et des États-Unis, qui ont mis en scène des femmes qui aiment les femmes. Tous ces livres, à l’exception de certaines biographies, ont des femmes pour autrices, même si elles ne sont pas toutes lesbiennes.

Les notices de ce dictionnaire de littérature lesbienne peuvent être consultées soit en vue de choisir un titre en toute connaissance de cause, soit afin de découvrir une autrice dont on ignorait jusque-là l’existence, soit afin d’étudier de manière approfondie la littérature lesbienne.
Sachant combien il est vital de s’identifier à des personnages imaginaires pour pouvoir construire sa personnalité, il est important que les lesbiennes disposent d’ouvrages qui les aideront à prendre conscience de leur orientation et où elles trouveront des héroïnes à qui s’identifier. C’est avec cet objectif que Paula Dumont contribue à la mémoire lesbienne.

Cassandra, d’Hélène Marche

Cassandra, romance classique, Évidence éditions, mars 2019
Illustration : Maïka

Cassandra, jeune fille volontaire et téméraire, n’a qu’un seul objectif dans sa vie : devenir vétérinaire. Avant d’entrer dans la prestigieuse école de Maisons-Alfort, elle part seule, au Gabon, pour trois mois à la rencontre des animaux sauvages. Au cours de cette aventure, elle découvre l’amour passionnel avec Jaro mais elle va vivre également de tragiques évènements… De retour à Paris, Cassandra met tout en œuvre pour oublier ce traumatisme. C’est un autre homme, Peter qui réussira à cicatriser ses profondes blessures.
Son destin l’entraîne vers de nouveaux horizons. Sa bonne étoile veille toujours sur elle et sur son premier amour Jaro.

L’Annonce, de Michaël Glück

L’Annonce in Des poètes à l’œuvre, poésie/arts, collectifs (15 auteurs), Musées d’Angers, janvier 2019
Illustrations : Œuvres des collections des musées d’Angers

Long poème devant et pour une Vierge de l’Annonciation, enceinte… œuvre attribuée à Jacoppo della Quercia.

Textes de : Erwann Rougé, Joël Bastard , Michaël Glück , Joe Ross, Gérard Titus-Carmel , Paul Louis Rossi, Jean-Louis Giovannoni, Yves Jouan,  Anne Kawala,  Sylvie Dubin, Jacky Essirard, Antoine Emaz, Laurine Rousselet, Bernard Bretonnière, Denise Desautels

 

… commence une phrase, de Michaël Glück

 … commence une phrase, poésie, Lanskine, janvier 2019

Comme une simple ritournelle, une chanson douce, un manège des jours, en un lieu, devant une fenêtre, une phrase commence sur les lèvres et très vite je sais, je sens, qu’elle a commencé depuis longtemps … et me tourne la tête.

Le désenchantement, nouvelles de Philippe Castelneau

Le désenchantement, nouvelles, autoédition, février 2019

Les seize textes qui constituent ce livre ont été écrits à des moments différents, souvent espacés dans le temps. Noirs ou fantastiques, tour à tour microfictions ou nouvelles, il me semble pourtant, qu’en dépit de leurs différences, ces récits tournent tous autour de la même obsession, relèvent tous du même questionnement : comment vit-on aujourd’hui dans un monde aux repaires fluctuants, quand c’est la loi du marché qui régit jusqu’au plus intime de nos existences ?

On peut se résigner, au point de perdre ce qui nous reste d’humanité. On peut aussi faire le choix de se battre, avec les seules armes à sa disposition : la littérature et les livres, par exemple. S’émerveiller du monde et vouloir le réenchanter, se prendre pour Don Quichotte, voir des châteaux magiques dans les plus modestes auberges, démasquer les princesses grimées en paysannes, affronter les monstres maléfiques tapis derrière les moulins à vent : passer derrière les apparences, et voir enfin le monde tel qu’il est.

en savoir plus ici
sur Amazon

La force du sourire, d’Isabelle Crouzet

La force du sourire, essai, éditions J.C. Lattès, janvier 2019

«  Un sourire est plus qu’une manifestation de joie. C’est une sorte de velcro qui nous accroche les uns aux autres et un remède contre bien des maux. En France, nous avons besoin d’en découvrir les bienfaits.  »
Dans La Force de sourire, l’auteur a mené une véritable enquête sur le sourire, dont on a tendance à oublier  les nombreux bienfaits, pour soi, pour autrui, pour nous tous collectivement. À travers des découvertes en psychologie, neurosciences et sociologie, mais aussi de nombreuses anecdotes personnelles, elle démontre que le sourire est au cœur de nos relations sociales et de notre bien-être. Elle nous entraîne à la découverte des secrets du sourire  :
–  Un seul sourire suffit à  ralentir le rythme cardiaque, baisser la pression artérielle et diminuer le niveau de cortisol, l’hormone du stress.
– Plus on sourit, plus on est heureux. Le sourire provoque la joie autant qu’il l’exprime.
– Sourire désamorce les conflits, pilote et régule les émotions et les interactions sociales. Il installe la connivence dans un monde de plus en plus dématérialisé.En France, nous sommes avares de sourire. Et si le sourire n’était que la partie émergée de la sérénité, de la confiance en soi et de la bienveillance  ? Après la lecture de ce livre, vous aurez envie de sourire partout, même dans le métro. Car sourire, c’est le premier pas vers une vie épanouie.

 

Lire davantage ici

Diamono de Massamba Diadhiou

Diamono, nouvelles policières (polar international), Indépendant / Amazone, décembre 2018

Dakar est une ville de conquérants ; seuls y vivent les âmes fortes et les ambitions dévorantes. Les autres, quant à eux, survivent en silence ou meurent bruyamment.
Ce recueil de deux nouvelles policières met en scène la commissaire Coly et l’inspecteur Niang enquêtant dans la jungle urbaine de Dakar.

Quel est le point commun entre ce père de famille modèle et cette femme politique aimée et appréciée de tout le monde si ce n’est une mort prématurée ? La vérité peut-elle être plus dangereuse que le mensonge ?

Cette édition inclut les nouvelles suivantes : Un mariage, un enterrement et …Ce sont toujours les fourmis qui meurent.

 

 

Affabulettes et Picocontes, de Nicolas Gouzy

Affabulettes et Picocontes, recueil de chroniques, autopublication via Blurb, novembre 2018

« Comment choisir entre fabulettes et affabulations ? Finalement j’ai adopté leur enfant naturel. Souvent j’affabule, je romance, j’enjolive, j’emballe la réalité dans du papier doré pour plaire ou du papier crotté pour dégoûter. J’aime les fables, les petits mensonges quand ils sont bien écrits, les inventions sages. Les certitudes et les modes d’emploi sont des portes closes, mes affabulettes sont des fenêtres ouvertes. »

format poche, 177 pages, contacter l’auteur via Facebook

Immensité, là, de Françoise Renaud

immensité, là, essai poétique, éditions Encre & Lumière, décembre 2018

« Oui, là-bas.

Au loin.

Ces territoires tenus au secret depuis la naissance : montagnes aux écailles coriaces ou velues — forêts, rochers, ravines, mais aussi herbe rase, torrents et nuits de lune —

ô vents vallées vergers.

Ces immensités. »

en savoir plus ici sur le site de l’auteur

Sait-on jamais, d’Adeline Yzac

Sait-on jamais, poésie, illustrations de Jean Panossian, éditions Musimot, octobre 2018

Une galerie, l’exposition Jean Panossian, dix tableaux qui soudain me regardent, me jettent au visage l’incandescence de leur énigme, me font une demande.

il a fallu s’avancer au plus près, attraper des bribes et des bouts, se laisser traverser, balbutier.

 quelque chose rôdait, qui cherchait mes mots, exigeait que je fouille dans la langue, comptait que j’y trouve le poème.

Anthologie de poésie chinoise – MODERNITE 1917-1939 & 1987-2014, d’Anne-Marie Jeanjean

Anthologie de poésie chinoise – MODERNITÉ 1917-1939 & 1987-2014
édition bilingue, L’Harmattan, collection. Levée d’ancre, octobre 2018

Encres de Shanshan Sun – Co-auteur Shanshan Sun- préface des deux co-auteurs Shanshan Sun et Anne-Marie Jeanjean

 

A partir des poèmes célèbres qui ont bouleversé la tradition,  passer à la jeune génération de notre époque, c’est tenter de percevoir par la résonance des textes ces bouleversements qui, en un siècle, ont contribué à l’essor de la Chine actuelle.